Les types du Marketing

Les types de Marketing

  1. Le marketing relationnel :
  2. Le marketing relationnel est l’ensemble des actions marketing qui visent à établir une relation continue, renforcée et enrichie avec le consommateur afin de le fidéliser.

    Cette relation se construit par l’établissement d’un dialogue entre la marque et le consommateur qui s’effectue sur différents canaux et supports (site Internet, emailing, mailing, consumer magazine,..) et éventuellement par un dispositif visant à récompenser le consommateur (carte fidélité, services exclusifs, invitations,..)

    Le marketing relationnel est une technique de marketing centrée sur le client et sa fidélisation.
    Il vise à obtenir et renforcer la fidélité du client grâce:

    • au consentement volontaire du client
    • à une communication personnalisée

    Le marketing relationnel vise à créer et animer une "relation" entre une marque et son marché cible. Le marché cible peut correspondre aussi bien à la clientèle établie qu'aux clients potentiels.

    Le terme "marketing relationnel" vient de l'anglais "relationship marketing" et correspond également à la traduction de "nurture marketing" mais il ne saisit pas très bien la nuance entre les deux. En particulier, l'idée de "cultiver" un vivier de prospects qui deviendront éventuellement clients ne ressort pas vraiment dans la traduction française, qui porte à croire que le marketing relationnel est réservé à la clientèle déjà bien établie.

    Cette nuance est importante car un programme de marketing relationnel axé sur la clientèle prendra une forme bien différente d'un programme cherchant à convaincre des prospects de devenir clients.

  3. Le Marketing Industriel
  4. Le marketing industriel (ou marché des entreprises ou marché industriel, en anglais Business to business) se définit comme le marketing en direction des professionnels (entreprises, professions libérales, commerces, etc.) ou des organisations (État, organismes publics, hôpitaux, associations, etc.) par opposition au marketing de grande consommation, qui s'adresse au grand public.

    Il se compose de toutes les organisations qui acquièrent des biens et services en vue de produire d'autres biens et services fournis à autrui.

    Le marketing industriel est celui qui est réalisé par des entreprises qui vendent à d’autres entreprises ou à des professionnels. Il emprunte au marketing classique un certain nombre de techniques en les adaptant aux caractéristiques propres de ce type de marché et en utilisant des outils plus spécifiques pour atteindre les objectifs.

  5. Le Marketing des Services
  6. Le marketing des services regroupe l’ensemble des techniques marketings dévolus à la création et la commercialisation des services.

    Le marketing des services tire l’essentiel de sa spécificité du caractère intangible des services et de l’importance primordiale de la qualité des différents éléments influençant la délivrance du service (accueil, ambiance, relation humaine,..). EXEMPLE : Assurance ; Transport ….

  7. Le Marketing Viral
  8. Le Marketing viral est une approche qui encourage des personnes à communiquer un message Marketing à d'autres personnes, avec la potentialité d'une diffusion exponentielle du message. Les conditions de succès :

    • Exploiter les motivations et les comportements qui incitent à diffuser des messages. Par exemple encourager les destinataires des messages à les rediffuser en leur faisant cadeau d'un produit ou d'un service

    • Donner aux destinataires des messages un moyen facile et rapide de les rediffuser
    • Assurer que l'infrastructure soit capable de supporter le flux des messages même en cas de succès fulgurant

    • Exploiter le réseau des relations de chaque destinataire d'un message
    • Exploiter les ressources des autres (par exemple les sites Web):
    • EXEMPLE : Gmail : exemple de marketing viral linéaire, l'adhésion au service se faisait par le biais d'envoi de courriels de personnes déjà inscrites.

  9. Le Marketing one to one :
  10. Ce type de Marketing a déjà fait une forte percée avec l'explosion de l'Internet (vente en ligne des produits informatiques, des livres, des voyages...). Il se caractérise par une :

    • Production et distribution de masse mais personnalisées
    • Adaptation des produits et des services à chaque client

    Conditions de succès :


    Bonne connaissance des clients nécessaire pour une segmentation pertinente des offres de produits et de services (Base de données clients et outils puissants de recherche

    Facilité et rapidité de configuration des produits et des services par le client au moyen de services informatiques

    EXEMPLE :
    Les sites Internet, comme Amazon, sont les pionniers dans le genre. Ce type de communication ultra personnelle permet de prendre la parole sur un public large, celui de la base de donnée, avec un message et une offre unique. Si l’on garde l’exemple du site Amazon, les offres proposées, par email ou directement sur le site, sont calculées par des algorithmes qui traquent dans l’ordinateur du client, à la recherche des cookies

  11. Le Marketing de persuasion :
  12. Le marketing de persuasion est la manière d'intéresser un interlocuteur et de le mettre en confiance pour lui montrer que le produit qu'il désire est un produit valable et somptueux. La persuasion peut se faire grâce à une approche sensorielle de l'individu, c'est-à-dire le forcer à acheter en provoquant en lui des émotions plus ou moins convaincantes comme l'appétit, la peur d'acheter. En d'autres termes, le client est prêt à conclure la vente dès le début mais hésite à passer à l'acte de l'achat. Le marketing de persuasion permet au vendeur de fournir une confiance entre les deux individus et celui-ci se laisse guider et se prend dans un désir d'achat et la vente est conclue.

    Cette méthode de stimulation de l'individu est manifestement le point fort dans un achat entre deux individus lors d'une vente, le client demandant souvent de baisser le prix du produit mais le vendeur ayant un seuil de rentabilité fixé. Souvent, il est conseillé de mettre un prix à l'œil mais raisonnable pour pouvoir réaliser une ristourne calculée afin de séduire le client. Celui-ci est d'accord pour faire la vente et la technique de vente est mise en route par le prix du produit. Après cela, le vendeur diminue de 25% le prix du produit pour attirer le client par la suite, c'est le client qui accepte et lui demande de baisser le prix du produit et là, l'émotion est déclenchée par le vendeur qui lui dit que le prix est trop élevé et que cela ne vaut pas le cout de fabrication le client se sent prêt et achète finalement le produit

  13. Le marketing international :
  14. Le marketing international est l'ensemble des activités menées par l'entreprise dans le but de pénétrer, développer et de rendre profitables ses marchés étrangers. Ces activités doivent lui permettre d'optimiser l'utilisation de ses ressources et lui assurer un avantage concurrentiel à long terme sur les marchés étrangers.

    Déclinaison du marketing qui vise à concevoir la stratégie marketing de l’entreprise pour une zone géographique constituée de plusieurs pays. L’internationalisation peut emprunter différentes formes, de la simple exportation à une implantation multinationale ; ou reposer sur des approches intermédiaires telles que des contrats de licence, des partenariats, des participations financières... Il se heurte parfois à des contraintes linguistiques, techniques, logistiques, légales, religieuses… spécifiques aux pays visés. « C’est un nouveau marketing où l’on doit mixer plus qu’avant rigueur et imagination. Il faut être rigoureux, faire du marketing plus intérieur à l’entreprise, au moins dans la première période, quand on fait du marketing basique, il ne faut céder aux modes, il ne faut pas croire aux prospectives, aux études de motivation (enfin pas trop) » commente Bernard Cathelat.

    EXEMPLE : L'adaptation d'un produit fast-food vendu à l'international: l'exemple de Mc Donald's

  15. Le marketing mix :
  16. Le marketing mix ou plan de marchéage est l'ensemble des actions ou politiques, dosées et cohérentes, portant sur le produit, le prix, la distribution et la communication.

    Cette politique commerciale est couramment appelée les 4P en référence à son origine anglo-saxonne : product/price/place/promotion.

    Des "P" complémentaires (People, Process, Physical support) ont parfois été proposés pour élargir le champ du marketing mix, mais on peut considérer qu’ils étaient déjà inclus dans les 4 P initiaux.